Venez incarner un hybride ou un humain dans un univers où l'esclavagisme est roi. Allez vous être un bourreau ou un ami de ces créatures mi-humaines mi-animales ?
 

Bonjour à tous ! Après une absence forcée, je reviens reprendre le forum en main. Un nouveau design a apparaître, un tri sera fait, ainsi qu'un recensement. Merci donc de vous recenser, et merci de continuer à nous suivre <3 Kyoko

Partagez | 
 

 Tsukiki [Finit]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matsuki

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 09/07/2014
Age : 21

MessageSujet: Tsukiki [Finit]   Mer 9 Juil - 21:35

▬ MA PRESENTATION
IDENTITE
Bonjour bonjour ! Je me nomme Matsuki , mais on me surnomme Tsuki. J'ai 18 ans ,je suis de sexe masculin, et je suis attiré par les carottes (sisi tmtc /paf) . Je suis un hybride de type dragon et je suis rebelle ! (pas la princesse non !). Oui Monsieur ! Pour moi les humains sont desp'tites péripatéticiennes
  
DESCRIPTION PHYSIQUE ET PSYCHOLOGIQUE
Rei poussa la porte de la boutique, assez curieux, il avait envie de s'acheter un hybride mais il était assez indécis. Il ne savait pas encore quelle race conviendrait le mieux pour sa personnalité et son budget. Son regard balaya la grande salle lumineuse qui s'étendait face à lui. Une femme vint à sa rencontre avec un large sourire, l'invitant à entrer un peu plus. Avec une certaine timidité, il fit quelques pas, regardant avec plus d'insistance certaines cages. Il porta ensuite son attention sur la grande femme blonde qui s'était mise à lui parler de sa voix douce et grave.


 «Puis-je vous aider ? Êtes vous à la recherche d'un hybride en particulier ? Mâle ou femelle ? »


« Je... Je ne sais pas... »


La vendeuse laissa entendre un petit rire amusé et lui prit le bras avant de le mener vers les cages. Ils passèrent devant plusieurs hybrides pendant qu'elle les lui décrivait. Il les regardait d'un air distrait, n'arrivant pas vraiment à se décider sur celui qu'il voulait. Il fut tiré de ses pensées lorsque les ongles de la femme tapotèrent une vitre parfaitement nettoyé. De l'autre côté de celle-ci, se trouvait un jeune homme brun était assit et leur tournait le dos. Il posa son regard sur lui, s'intéressant dans un premier temps à la courbe de cette nuque blanche et nue. Quelques mèches noires tombaient dessus, l'effleurant doucement. Il cligna des yeux, intrigué alors que dans un mouvement de sa part, le tissu couvrant le haut de son dos, s'affaissa un peu plus, lui offrant plus de peau à observer. La blonde esquissa un sourire satisfait en surprenant son regard intéressé.


 «Ah, celui là... C'est un hybride mythologique. Matsuki ! Tourne toi. »
 

Il vit la tête bouger lentement, son épaule gauche se découvrant un peu plus encore. Il y eut un léger tintement lorsque son corps se retourna vers le client et la vendeuse. Il prenait son temps, et ne semblait pas vraiment avoir envie de les regarder. La femme laissa échapper un soupire, manifestant son agacement à l'égard de ce comportement, ou bien de l'hybride. Il cligna des yeux lorsqu'un regard rouge sang se planta dans le sien, une lueur fière, méprisante et presque furieuse au fond de celui-ci. Rei fut assez déstabilisé et mal à l'aise malgré sa fascination toujours présente. Il s'était enfin complètement tourné, lui montrant son visage à contre cœur. Il n'avait vraiment pas l'air ravi d'être là... En même temps être enfermé dans une cage toute la journée... Quelque part, le jeune homme le plaignait un peu mais bon, il était un hybride, il était à sa place ici. Il se remit à scruter du regard ce Matsuki, son visage fin et blanc, les traits gracieusement dessinées. Le jeune homme se mordit la lèvre en le trouvant vraiment très beau. Il aperçut  ensuite son bras gauche, légèrement inquiet à la vue de sa patte animale. Des écailles dorées recouvraient les trois quarts de son bras et celui-ci se terminait par de longues griffes à l'aspect menaçantes.  


 «Voulez vous le vous le voir de plus près ?»


Presque impulsivement, Rei lui répondit que oui il voulait qu'il s'approche de lui. Rin (parce que oui elle s'appelle comme ça la vendeuse), attrapa une laisse et sortit ses clefs avant d'ouvrir la cage. Il entendit un léger grognement venant de la part de l'hybride alors qu'elle accrochait la laisse à son collier. Il s'extirpa hors de sa prison, se plantant face au client. L'hybride n'était pas vraiment grand ou bien impressionnant, il devait mesurer 1m75 tout au plus et peser soixante dix kilos tout mouillé ~ Il observa la laisse en cuir qui empêchait l'autre de fuir et s'enrouler autour de son cou élancé.


« Quelle race ? »


 «Oh mais, il va se présenter, n'est ce pas Tsuki ?»


« Ne m'appelle pas comme ça blondasse... »


Le client fut déstabilisé par sa réaction et se rendit bien compte que la femme s'était crispée. Il comprenait qu'elle puisse être en colère... Pour qui se prenait-il cet hybride ? Il fronça légèrement les sourcils mais attendit qu'il se présente. Celui ci planta à nouveau son regard dans le sien.


«Je suis Matsuki, un hybride de race dragon. J'ai 18ans et je suis né artificiellement, je n'ai donc pas de parents. Je n'ai pas envie de rester ici mais, j'ai encore moins envie d'être l'esclave d'un humain.»


Il le fixait avec arrogance et Rei fit en sorte de garder son calme, ne voulant pas lui donner la satisfaction de se mettre en colère. Il leva la main et la posa sur sa joue, surprit de sentir que sa peau était si douce, son pouce glissa sur ses lèvres rouges et fines. Il le regardait avec attention avant de retirer sa main. Rin tira sur la laisse pour le faire reculer, lui arrachant un nouveau grognement.


 «Ne faites pas attention à ses paroles. Matsuki a encore du mal à bien obéir... Il a un petit retard de sevrage dirons nous... »


« Combien coûte-t-il ? »


Sans répondre tout de suite, la vendeuse fit rentrer l'hybride dans sa cage, reposant la laisse à côté. Elle soupira se retournant vers lui, avec un sourire peiné et un regard désespéré.  


 «Trop cher pour son comportement si vous voulez mon avis. Matsuki n'aime pas vraiment les humains, il n'est cher que parce qu'il est un hybride dragon. »


Il s'approcha de la fiche accrochée à droite de la cage. Il pensait avoir comprit quel genre d'hybride était Matsuki et il était curieux de voir si les vendeurs étaient honnêtes. Ils ne devaient pas être loin de la réalité, les défauts du demi animal y étaient clairement écrits mais à côté de cela, il pouvait lire une petite liste de caractéristique pouvant contrebalancer. Comme il l'avait imaginé, il était arrogant, provocateur, fier et refusait de se plier aux règles. Il fallait donc être du genre patient et persévérant pour l'adopter celui là. Ou bien être un sacré pigeon. Il pouvait sentir le regard farouche et furieux de l'hybride sur lui, et même s'il savait bien qu'il n'avait pas de pouvoir, il n'osait pas affronter son regard... Finalement il voulut tourner la tête pour le regarder mais il fit un bond en arrière en voyant le visage de l'hybride collé à la vitre, à quelques centimètres à peine de lui. Il le fusilla du regard en le voyant ensuite rire, comprenant qu'il avait sentit sa peur et qu'il se moquait de lui. Sa fierté blessée, il serra les dents se disant qu'il l'aurait frappé s'il n'y avait pas eut la vitre entre eux. Comme si la vendeuse lisait dans son esprit, elle posa sa main sur son épaule avec son sourire professionnel.


 «Peut être qu'un hybride plus docile et doux vous conviendrez ? J'en ai un qui serait parfait pour vous, suivez moi.»


Sans vraiment attendre une réponse de sa part, Rin l'entraîna vers une cage plus loin alors qu'il regardait une dernière fois l'hybride dragon.  


  
VOTRE HISTOIRE
Ils étaient devant la cage d'une hybride souriante et calme et pourtant, Rei ne faisait pas attention à elle, toujours perturbé par Matsuki. Il se demandait pourquoi certains hybrides devenaient agressifs envers les humains alors qu'ils étaient bien traités, nourris, élevés et même aimé par moment. Il regardait encore de temps en temps dans sa direction mais, l'autre s'était déjà détourné et avait reprit ses occupations. Il sentit une main le secouer et il tourna la tête vers la femme blonde.


 «Ça ne va pas ?»


« Je me demandais juste, pourquoi est-il comme ça ? »


 «Il a toujours été comme ça... Il ne faut pas chercher je pense.»


Elle souriait, son regard semblant lui demander de passer à autre chose. Il n'insista pas et glissa à nouveau son regard sur l'hybride qu'elle lui présentait.


Non, Matsuki n'avait pas toujours été comme cela. Plus jeune il était doux et affectueux avec n'importe qui, même les humains. Il avait une certaine joie de vivre que des années de mauvais traitements lui avaient volé. Oui, Matsuki ne fait pas partie de ces gens qui peuvent passer au dessus de leur passé comme si de rien n'était, de ceux qui pardonnaient par bonté d'âme. Si vous lui demandez de raconter son histoire, vous le verrez esquisser un sourire en coin et vous répondre simplement qu'il n'y a rien à raconter, il n'aime pas être prit en pitié. Puisqu'il ne dira rien, je me chargerai de raconter son histoire, histoire dont j'ai été spectateur depuis le début.

"Matsuki n'a ni père, ni mère, néanmoins il a eut autrefois, une soeur. Née en même temps que lui et à partir des mêmes gênes et cellules, elle était toute fois plus chétive, petits et faible, les scientifiques n'étaient même pas sur qu'elle survive plus d'une année. Et pourtant, Asuka s'est battue et a vaincue, prouvant au monde entier qu'elle voulait vivre et qu'elle le ferait. Le frère et la soeur vécurent au milieu d'autres hybrides et furent traiter comme les autres, aucune douceur, aucun amour, juste des regards emplis de mépris et de désintérêt. Pour autant que je sache, cela n'est pas vraiment ce qui a affecté Matsuki, il avait toujours sa soeur et ils étaient très solidaires. Les années ont donc passées et ils se sont retrouvés dans un centre de dressage où une fois encore, les mots amour et compassion n'était pas roi, loin de là. Mais, ils étaient toujours heureux,  personne ne les avaient séparés et ils redoutaient d'être séparés l'un de l'autre, ils espéraient en fait, être adoptés ensemble. Mais quand on est un hybride, la seule chose qui peut venir frapper à votre porte, c'est le malheur... Et la mort. Celle-ci sans doute rancunière de la bataille qu'elle avait perdu des années auparavant avait décidé de retenter le coup, jetant sur le corps frêle d'Asuka une maladie rare et douloureuse. Une maladie qui attaquait sa peau et la rongeait de l'intérieur, l'immobilisant et ne lui laissant que sa pauvre bouche pour hurler sa souffrance. Matsuki était le spectateur impuissant de cette horrible scène, pleurant et priant pour la guérison de sa soeur. Il supplia scientifiques, médecins et directeur du centre de soigner Asuka, se mettant à genoux devant des humains pour la première et la dernière fois de sa vie. Mais la seule réponse qu'il reçut fut :


"Nous n'avons aucun intérêt à soigner cette hybride, les soins nous coûteraient plus cher que son prix de vente de base. De plus, avec toutes ces cicatrices sur sa peau, personne ne voudra l'acheter."


Il succomba à la colère, comme n'importe qui l'aurait fait, et tenta d'agresser le directeur du centre, manquant de peu de lui arracher un oeil. Une fois l'hybride maîtrisé, l'homme reprit la parole, le fixant d'un air mauvais.


"Il est temps que tu apprennes à rester à ta place... Ta soeur mourra quand la douleur l'épuisera, je ne mettrai pas fin à sa souffrance et toi... Tu la regarderas souffrir tout les jours et tu remercieras le ciel de ne pas être à sa place."


Est ce que l'homme avait dit ça sur le coup de la colère et ne le pensait pas ? Non. Tous les jours Matsuki était attaché dans une pièce à côté de celle de sa soeur, tous les jours il voyait la vie la quitter peu à peu, tous les jours il l'entendait hurlait et voyait son corps maigre s'affaiblir. Un soir, il parvint à sortir de sa cage et se glissa jusqu'à sa soeur. L'odeur de la mort flottait dans la pièce, agressant le nez du jeune hybride. Le regard d'Asuka se posa sur lui, presque vitreux alors que de ses lèvres entrouvertes, elle tentait de prononcer quelques mots.


"Tsuki... T... Tue... moi... Je t'en... prie..."


Le jeune homme serra les dents et les points, détournant le regard alors que les larmes lui montaient aux yeux. Il devait le faire, il le savait, il ne pouvait pas la laisser souffrir encore plus que cela. Il prit un des coussins posés sur le lit, fixant sa soeur agonisante. Il lui sembla qu'elle s'était mise à sourire.


"J.. Je t'aime... Tsuki... Mon frère..."


Avec une lenteur mécanique, il posa le coussin contre le visage de celle ci avant d'appuyer aussi fort qu'il le pouvait. Le corps de la malade se mit rapidement à convulser mais ne chercha pas à arrêter l'hybride. Au fur et à mesure que la vie quittait sa soeur, la rage et la douleur emplissait son coeur et son esprit, bannissant amour, joie, plaisir et envie. Elle était morte mais il continuait d'appuyer, ses larmes ne voulant cesser de couler et sa propre douleur s'intensifiant un peu plus à chaque instant. Finalement, il lâcha le coussin, ses doigts encore à moitié crispé dessus. Il le remit près de sa soeur et caressa sa joue, la vue encore flou.


«Je t'aime aussi Asuka... Je t'aimerai toujours... Je n'ai pas su te protéger... Tout est de ma faute... Pardonne moi... Je te rejoindrai vite...»


Il s'écarta finalement du lit, attrapant un objet posé sur l'une des tables avant de quitter la pièce en silence. Il retourna dans sa cage et fit semblant de dormir. Le matin on vint le réveiller pour lui dire froidement que sa soeur était morte. Il resta silencieux, ne fit pas le moindre geste, se contentant de fixer le vide. Une vive douleur lui fit redresser le regard sur la personne face à lui, ses doigts se posèrent sur sa joue... Il l'avait frappé.


"Regarde moi quand je te parle espèce d'attardé !"


La personne s'éloigna ensuite, le laissant seul dans sa cage. Il prit le scalpel qu'il avait subtilisé la veille, observant la lame le regard toujours aussi vide. Il la posa sur son avant bras, appuya doucement avant de remonter, ouvrant sa chair aussi profondément qu'il lui fallait pour se retirer la vie. Il fit une nouvelle entaille pour que cela soit plus rapide. Il ferma les yeux et attendit que la mort vienne le chercher... Il allait à nouveau être avec sa soeur... Et pour toujours cette fois...

Lorsqu'il rouvrit les yeux, il était allongé, à l'infirmerie, les mains attachées de chaque côté du lit, son avant bras droit, totalement bandé. Une hybride l'avait vu, et avec l'intention fort louable de le sauver, avait prévenu les humains... Il avait échoué... Il n'avait pas rejoint sa soeur... Il fixa le plafond, il ne ressentait rien d'autre qu'un immense vide. On lui apporta à boire et à manger, mais il refusait de se nourrir, alors on le força à le faire. Après quelques jours, il fut ramené à sa cage. Il passa plusieurs semaines dans cet état proche d'un légume puis, un matin, il se réveilla, la rage au ventre. Jamais, il ne serait l'animal docile qu'ils essayaient tous de créer. Non jamais il n'obéirait aux humains, ces créatures viles et sans coeur... Jamais. "


De ce jours jusqu'à maintenant, il se mit à haïr les humains encore plus qu'avant et décida de ne plus se laisser faire. Il reçut de nombreuses corrections visant à le mater mais, chaque sanction qu'il subissait ne faisait que le rendre encore plus fou de rage. Même s'il est rebelle, il n'attend qu'une chose, qu'un maître égocentrique l'achète pour qu'il puisse lui pourrir la vie autant que possible...




  
JOUEUR
Hey, moi c'est Hannibal mais appelez moi comme vous voulez, je suis une fille et j'ai 18 ans, bientôt 19. C'est mon premier compte ici, et j'ai connu le forum grâce à Roman, cette petite fourbe qui sait Ô combien j'aime les relations maître-esclaves ~. Sur le forum, je pourrais être là autant que possible, j'ai un boulot et une fille (noire et blanche, avec une queue swiffer et des yeux de choquée de la vie nommée Marijuana). Pour moi le forum est génial puisque le yaoi y est autorisé -w-. Je fais environ entre 400 et 800mots (en fonction de mon inspiration) en RP. Au fait ! Le code du règlement c'est Okay par Yori, et je finirai en disant simplement Gloire à Staline le lama bleu tapette.
    
° CODAGE PAR DITA | EPICODE °


Dernière édition par Matsukii le Dim 13 Juil - 13:46, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salem

avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 08/07/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Tsukiki [Finit]   Mer 9 Juil - 21:39

Un dragon, la claaaaasse *saute dessus*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsuki

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 09/07/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: Tsukiki [Finit]   Mer 9 Juil - 21:41

*se fait sauter dessus* °A° merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsuki

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 09/07/2014
Age : 21

MessageSujet: Re: Tsukiki [Finit]   Dim 13 Juil - 13:46

Et voilà, fiche terminée ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yori

avatar

Messages : 76
Date d'inscription : 26/06/2014
Age : 73

MessageSujet: Re: Tsukiki [Finit]   Dim 13 Juil - 14:45

Bienvenue même si je te l'ai déjà dit 8D

Je valide le code tout le tralala et j'ai même le plaisir de te dire que je te valide! 8D
Comme je l'ai déjà dit: DRAMA. J'ai adoré lire ta fiche owo

Penses à aller recenser ton avatar, faire tes demandes tout le tralala, bon jeu et amuses toi bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tsukiki [Finit]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tsukiki [Finit]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Daemon , le petit démon :D [non finit]
» On finit par s'habituer à tout ☆ Terminé
» A trop jouer avec le feu, on finit par se brûler les doigts- PV La Reynie
» A trop vouloir jouer les héros on finit par se brûler les ailes !
» Tout finit par se savoir [pv Preston]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lovely Hybrid :: Vos Papiers SVP :: Présentations Hybrides :: Fiches Validées-